Programme de coaching "Ramadan santé"

Semaine 1 | Comprendre les mécanismes du Jeûne

a) Que se passe -t-il quand je jeûne ?

b) Les bénéfices du Jeûne. Les erreurs commises.

c) Les contre-indications au Jeûne

d) Test : Connaitre sa constitution hippocratique

e) Test : L'état de vos portes de "sorties" (émonctoires)

Please reload

Que se passe -t-il dans votre corps physiologiquement quand vous jeûnez ?

Dès que l’organisme a fini la digestion du dernier repas et réparti les nutriments selon plusieurs systèmes de stockage, commence un processus de consommation des réserves ( elles sont faites pour ça) et de catabolisme des tissus dont les cellules diminuent de taille pour céder une partie de leur contenu.

Dans les première heures du jeûne, l’organisme consomme le glucose (notre carburant principal ) à partir du glycogène du foie (d'où l'importance de préparer son foie avant pour l'aider ensuite) et des muscles, mais ces réserves énergétiques s’épuisent très vite, et au bout de 48 heures, le relais est par d’autres voies de néoglucoformation, à partir des acides aminés (donc catabolisme des protéines pour obtenir des acides aminés) et des acides gras (donc ”fonte des graisses” pour obtenir des acides gras  > corps cétoniques).


Durant les deux premiers jours, l’organisme se met au repos et consomme ses superflus de glycogène. Ce n’est qu’ensuite que le jeûne provoque une ”digestion interne” (ce que j'appelle l'état de régénération) de nombreux éléments cellulaires dont l’organisme se trouve ultérieurement allégé.

 

Ce phénomène d’autolyse est un phénomène physiologique sans danger (à condition de ne pas durer dans le temps). La fonte cellulaire qui accompagne, toutes manifestations qui sont signe de mort cellulaire par nécrose, avec déversement dans l’organisme du cytoplasme gorgé de substances agressives, pyrogènes, dolosives. Aucun de ces symptômes qui sont ressentis lors de maladies infectieuses ou organiques n’apparaissent pendant le jeûne. Le jeûne n’est pas une maladie.
Pourtant, les cellules diminuent de taille, et certaines disparaissent.
C’est qu’elles subissent lors de l’autolyse un phénomène qui n’est connu que depuis quelques années, et qui est une des plus belle piste pour comprendre la vie : le phénomène d’apoptose.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les premières heures du jeûne, votre corps se détoxifie puis se régénère. Malheureusement, chez les musulmans nous atteignons rarement l'état de régénération à cause des repas trop copieux au moment de la rupture du jeûne.

 Le Jeûne sec c'est quoi ?

Et bien c'est le jeûne musulman !

Avec ce type de jeûne, l’auto-nettoyage est beaucoup plus profond que pour un jeûne hydrique.Bien qu’il soit plus court en temps, puisque la durée moyenne du jeûne est de 3- 5 à 10 jours, le passage du corps en cétose ( c’est à dire quand le corps utilise les corps cétoniques au lieu du glucose comme source d’énergie) est bien plus rapide. Alors que pour un jeûne à l’eau, cela prend 3 jours environ, pour un jeûne sec, elle intervient souvent entre 15 et 20 heures.

Comment marche ce type de jeûne ?

Comme vous le savez probablement, les cellules ont besoin d’eau. Ainsi, quand l’individu a soif et ne se réhydrate pas, que se passe-t-il ? Les cellules entrent en compétition pour l’eau qui est située dans leur graisse et le corps élimine alors les tissus faibles, malades, défectueux et les molécules adipeuses. C’est ce qu’on appelle l’autophagie: le remplacement par le corps des cellules malades ( kystes, tumeurs bénignes , imperfections de la peau etc.) par de nouvelles cellules toutes belles et fraiches.
Une autre phénomène qui se déroule quand le corps est cétose, c’est le déversement en quantité importante de l’hormone de croissance. Vous rajeunissez littéralement. 

Jeûne humide (hydrique) et Jeûne sec quelle différence ?

Alors que le jeûne humide éradique par dissolution les cristaux organiques, le jeûne sec évacue les déchets colloïdaux qui encombrent la lymphe, les fameuses humeurs d'Hippocrate que la médecine actuelle a oubliées. Ces encombrements deviennent des bouillons de culture qui engendrent des foyers inflammatoires permanents suintants sous diverses formes (sinusites, bronchites grasses, ulcères variqueux, fistules, eczémas suintants, etc.).

Que se passe -t-il dans mon corps quand je jeûne ?

En savoir plus sur le Jeûne (durée 55 min)