Le massage Amma Assis est un massage court, reçu sur une chaise ergonomique et habillé. Le massage Amma Assis (signifiant calmer par le toucher) est un massage bien-être très efficace grâce à des  pressions, des étirements, des percussions ou des balayages.

 

Il permet un état profond de relaxation et de bien-être, détend le dos, les épaules, les bras, les mains, la tête et la nuque… en un temps minimal 10 minutes donne déjà des résultats, 20 minutes étant l'idéal.

Le Massage Amma Assis 

  • La personne massée garde ses vêtements et s’assoie à califourchon sur la chaise ergonomique.

  • C’est une séance courte, en général 15 à 20 mn, les zones accessibles sont travaillées et  correspondent aux grandes zones habituelles de tension : le dos, les épaules, la nuque, le crâne, les bras, les mains.

  • Ni huile ni baume pour ce massage.

  • Des manœuvres très efficaces sont utilisées pour détendre rapidement et profondément: pétrissages, pression sur les zones de tensions et les zones énergétiques stratégiques (avec les paumes, les pouces, le coude), étirements et mobilisations.

  • Grâce au Amma assis, les zones de tensions sont dénouées.

  • Le soulagement et la détente sont immédiats et durables.

Des contre-indications ?

Ce massage est sans danger pour toute personne en bonne santé mais il n’est pas anodin.

L’acupression a un impact réel. Les contre-indications sont peu nombreuses mais existent : les femmes enceintes, pathologies cardiaques graves (pacemakers...); les pathologies lourdes (cancers ...) les épileptiques, les hémophiles, un état fiévreux, une intervention chirurgicale de moins de 3 mois, état d'ébriété, drogue.

Selon les cas il se peut que je décide de ne pas vous pratiquer ce massage sans avis médical.

Durée : 20 min / 1€ la minute 

Ce massage est un massage bien-être ayant pour unique but la relaxation et la détente . Il n’a aucun caractère thérapeutique et ne s’apparente en rien à des pratiques médicales ou une gymnastique fonctionnelle ou ré-éducative liée à l’activité liés aux massages du kinésithérapeute (loi du 26 Janvier 2016).